vendredi 15 février 2013

Pour Nous Plaire, Sois un Mec au Poil


Mais non, pas à poil. Pas déjà. Un mec au poil, soit un mec à barbe.

Tous les poils ne sont pas gracieux (hélas, nous les filles, nous ne le savons que trop bien), mais toi, tu as de la chance. Tu es un homme. Et tu ne dégoutes pas les filles (enfin, pas toutes) avec tes poils. Sauf ceux que tu as dans le dos et sur les épaules.


La barbe est pour toi un accessoire de mode. Tu peux jouer avec. Elle t'habille le visage. Petite ou grosse pilosité, elle dessine ton joli minois. Chaque homme a une barbe différente, en raison de sa densité de poils au cm². Et ça vous donne un charme, à tous.

Parfois, ça peut même sauver un visage. Si tu as l'air d'un enfant et qu'il te manque un air mature et viril pour dompter la demoiselle parisienne, la barbe sera ton atout.


Le grand classique, c'est la barbe de trois jours. Elle te va forcément. Elle donne ce petit côté négligé viril qu'on adore. La barbe donne même une certaine assurance, elle masque et dévoile en même temps un visage d'homme affirmé.

Tu as lutté étant petit avec ce léger duvet affreux au-dessus des lèvres, rêvant qu'il devienne enfin dru. Alors, ce serait bête de se donner un coup de rasoir tous les matins (et casser l’œuvre durement achevée pendant la nuit), non ?


Néanmoins, quelques chose à savoir pour ne pas que ta jolie barbe devienne un puissant repoussoir :

1. Sa coupe. Oui, une barbe ça s'entretient. Qu'elle habille un visage, certes. Qu'elle rende dégueulasse ton cou, non.
Que faire ? Tout simplement, se raser les poils de barbe situés sous le menton, dans le cou, en gros toutes les parties qui ne comprennent pas ton visage et lui seul.
Un homme barbu, avec des longs poils dans le cou, comment dire...c'est répugnant. Le pire, ce sont ceux qui osent raser leur barbe sur le visage et qui laissent la barbe dans le cou (oui, ça existe, oui j'en ai vu). Avez-vous constaté le rendu devant un miroir ?


2. Le collier de barbe, à bannir. Il y a eu une mode, mais il y a longtemps. Aujourd'hui, ça vous donne un air de mauvais garçons qui court derrière chaque petite culotte, persuadé qu'on va toutes vous sauter dessus. Une fièreté émane de cette simple façon de se tailler la barbe. C'est moche, et on se barre en courant (mais pas pour aller dans votre lit).

3. L'entretien. ce n'est pas parce que vous avez moins de poils sur les joues que sur la tête qu'il ne faut pas prendre en compte le fait que ça se lave. Comme le reste. Parce que sinon, les odeurs restent coincées, longtemps, très longtemps...et ça y est, on est encore en train de courir (dans la direction inverse). Lavez votre barbe, par pitié !


4. La moustache. Sûrement une question de mode. A vrai dire, ce n'est pas vraiment élégant de nos jours. Mais je reconnais le style indéniable que cela donne. C’est sûr, on vous reconnait, Mr. Moustache. A porter uniquement si vous l'assumez pleinement.

Conclusion : laisse pousser ta barbe, enfin ne la rase pas tous les matins. C’est moins agressif pour ta jolie peau, mieux pour ton style négligé chic qui nous plait tant. Ne la laisse pas trop pousser non plus (ça ne va qu'au Père Noël). Et surtout, lave-là quotidiennement. Voilà, comme ça tu es beau.

2 commentaires:

  1. Et qu'en est-il pour nous, imberbes d'asiatiques?

    Au passage, j'adore ce blog! Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous êtes beau comme ça :-) merci du compliment !

      Supprimer